Catégories
Info du Japon

Kataoka Byobu: Paravents pliants traditionnels au design japonais | MATCHA

Tokyo

2020.10.26


Signet

Situé près de Tokyo Skytree, Kataoka Byobu est le seul magasin à Tokyo spécialisé dans les paravents pliants. Il a même été présenté dans une publicité mettant en vedette l'actrice Satomi Ishihara. Découvrez le savoir-faire de ces panneaux décoratifs qui capturent l'essence du design japonais traditionnel!

Un savoir-faire transmis par la tradition

Kataoka Byobu: des écrans pliants traditionnels capturant le design japonais

Situé dans une rue à une minute de Tokyo Skytree se trouve le seul magasin byobu (paravent) de la ville: Kataoka Byobu (Japonais). Ici, dix artisans travaillent dur pour préserver cet artisanat traditionnel japonais.

Le byobu est un paravent décoratif utilisé comme décoration intérieure ou pour cloisonner une pièce. Pour cet article, nous avons interviewé Koto Kataoka, le propriétaire de la troisième génération de Kataoka Byobu. Son sens inattendu de la mode moderne était différent de mon image traditionnelle d'artisan, mais une fois qu'il a commencé à décrire son travail, il était clair que M. Kataoka était un artisan dans l'âme.

Kataoka fabrique du byobu depuis sept ans. Au cours d'un programme d'études de courte durée à l'étranger en Amérique, il a développé une passion pour la culture japonaise et son entreprise familiale. Cette expérience a motivé Kataoka à reprendre la boutique byobu.

Kataoka Byobu: une entreprise familiale de 70 ans

Kataoka Byobu

Kataoka Byobu ouvert en 1946 à Mukojima, Tokyo. Ils se spécialisent dans la fabrication de paravents pliants pour les occasions saisonnières telles que Hina Matsuri (Fête des filles) et Journée des enfants. Ils créent également des byobu avec une feuille d'or pour les dîners et les réceptions de mariage.

À mesure que les temps changent, les styles de conception se sont diversifiés. Aujourd'hui, de nombreux clients commandent des byobu sur mesure avec leurs propres photos, peintures ou même kimono encadrés.

La beauté de leur byobu a été saluée par d'innombrables hôtels et ryokan (auberges traditionnelles). Ryokan Sawanoya, un ryokan très apprécié sur Tripadvisor, utilise son byobu pour la décoration intérieure.

Actrice Satomi Ishihara

L'actrice japonaise Satomi Ishihara a visité Kataoka Byobu dans un beau kimono pour filmer une publicité pour le métro de Tokyo Trouver mon Tokyo série (japonais)!

Le processus de fabrication des écrans pliants

Kataoka Byobu: des écrans pliants traditionnels capturant le design japonais

Nous avons demandé à Kataoka comment il fabrique ses paravents traditionnels. Le processus se compose de cinq étapes principales, qui consistent d'abord à fabriquer le cadre en bois.

Le cadre en bois est la structure squelettique de chaque byobu et est assemblé sans utiliser une seule vis. Le bois provient de cèdre japonais. Pour renforcer le cadre, il est fixé sur du washi (papier japonais) avec de la pâte d'amidon. Ce processus est connu sous le nom de hone-shibari (frame-binding).

Kataoka Byobu: écrans pliants traditionnels capturant le design japonais

Une fois la colle sèche, l'artisan passe aux trois étapes suivantes: mino-bari, mino-osae et fukuro-bari. En superposant légèrement les fines feuilles de washi, des couches d'air sont créées. Ensuite, plus de papier est superposé au premier. Cette étape permet de renforcer tout l'écran du byobu.

Kataoka Byobu: des écrans pliants traditionnels capturant le design japonais

Artisans au travail. Photo gracieuseté de Kataoka Byobu

Après avoir collé le washi en plusieurs couches, l'artisan décore le byobu avec une peinture ou une photo, souvent avec des feuilles d'or ou d'argent. Ce qui n'était autrefois qu'un cadre en bois est maintenant une belle œuvre d'art!

Kataoka Byobu: des écrans pliants traditionnels capturant le design japonais

Artisans au travail. Photo gracieuseté de Kataoka Byobu

Kataoka a expliqué que la quantité d'eau utilisée pour tremper le washi et la consistance de la pâte d'amidon varient en fonction du climat et de l'humidité de la saison. Les réglages ne sont pas effectués à l'aide d'un manuel mais sont basés sur l'expertise de Kataoka.

Faites votre propre Mini Byobu

Écrans Byobu

De l'artisanat traditionnel de la période Edo (1603-1868) aux horloges et savons de l'époque Meiji (1868-1912), la ville de Sumida est connue depuis longtemps pour sa fabrication. Certaines de ces usines ont transformé une partie de leurs ateliers en musées, afin que les visiteurs puissent voir de près l'artisanat traditionnel.

Kataoka Byobu: des écrans pliants traditionnels capturant le design japonais

Si vous visitez Kataoka Byobu avec plus de dix personnes, vous pouvez faire votre propre karakuri byobu (japonais) (3300 yens avant taxes). Karakuri byobu, qui se traduit par «panneau de truc», sont de petits paravents qui s'ouvrent dans toutes les directions, avec des images différentes de chaque côté. Venez découvrir les astuces de ce petit byobu amusant! (Atelier disponible en japonais et en anglais.)

Réservez un atelier de fabrication de byobu à Kataoka Byobu (japonais)

Trouvez un cadeau mémorable

Kataoka Byobu: des écrans pliants traditionnels capturant le design japonais

Vous trouverez une variété de produits byobu et washi au premier étage. Après avoir acheté votre cadeau, vous pouvez l'expédier à l'étranger au bureau de poste près de la gare la plus proche.

Kataoka Byobu: écrans pliants traditionnels capturant le design japonais

L'un des produits phares de Kataoka Byobu est le Hokusai byobu. Présentant des peintures traditionnelles ukiyo-e de la série Trente-six vues du mont Fuji par le célèbre graveur japonais Hokusai, ceux-ci sont vendus à la boutique de cadeaux du Musée Sumida Hokusai.

Comme cet artiste ukiyo-e est célèbre dans le monde entier, le byobu Hokusai est un souvenir populaire parmi les visiteurs étrangers.

Découvrez la beauté de la tradition japonaise

Pensez à vous arrêter à Kataoka Byobu la prochaine fois que vous serez à Tokyo. Le haut niveau de savoir-faire dont font preuve ces artisans est un plaisir à voir.

Le petit byobu vendu à la boutique est également un excellent souvenir. Pourquoi ne pas ramener un morceau de Tokyo chez vous?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *