Catégories
Info du Japon

Joya-no-Kane (Cloche de la Saint-Sylvestre) – Encyclopédie japonaise | MATCHA

Traduit par Verity Lane

Écrit par k_yamamuro

2019.12.02


Signet

Joya-no-Kane est la coutume de sonner une cloche de temple le soir du Nouvel An au Japon. Pratiqués dans tout le pays, prêtres et visiteurs du temple sonnent 108 fois cette cloche symbolique pour inaugurer la nouvelle année. Apprenez-en plus sur cette tradition, où la voir et peut-être essayez-la vous-même!

Joya-no-Kane: sonner la cloche du nouvel an à minuit

Cloche du nouvel an

Photo de Pixta
Joya-no-Kane se réfère à la sonnerie annuelle des cloches la nuit du réveillon de Nouvel an dans les temples du pays. En réalité, "joya"est une façon de dire" Nouvel An "en japonais pendant"kane"signifie" cloche ".

108 sonneries pour accueillir la nouvelle année

Selon la coutume ancienne, la cloche sonne généralement 107 fois le 31 décembre et une fois de plus, lorsque l'horloge sonne à minuit le jour de l'an. Passer d'une année à l'autre, la cloche sonne un total de 108 fois.

Selon les enseignements bouddhistes, ce nombre représente le 108 désirs mondains (* 1) qu'une personne vit tout au long de sa vie. Lorsque la cloche est enfin sonnée pour la 108e fois, on pense que vous serez nettoyé de vos problèmes et soucis de l'année dernière.

* 1 Le concept de 108 désirs mondains provient des enseignements bouddhistes. Ces désirs font référence à l'anxiété et aux difficultés causées par les besoins matériels.

Joya-no-Kane

La nuit du réveillon du Nouvel An (vers 23h00), de nombreux temples à travers le Japon sonnent habituellement leurs cloches. Écouter le son solennel en attendant le début d'une autre année est une tradition qui existe depuis l'Antiquité.

Photo de Todaiji: visitez la grande salle du Bouddha de Nara

Selon le temple, certains peuvent même permettre aux visiteurs du sanctuaire de sonner à tour de rôle. Si vous souhaitez participer, il est conseillé de se présenter tôt car certains temples émettent des billets dans l'ordre d'arrivée des visiteurs.

À Tokyo, certains endroits où vous pouvez regarder sont Temple Sensoji à Asakusa, Temple de Hongwanji à Tsukiji, et Temple Zenpukuji à Azabu-juban.

Temple Todaiji de Nara et Chion-in à Kyoto sont connus pour avoir des cloches gigantesques qui nécessitent la force combinée de 17 moines pour les appeler. Ces sites sacrés sont des lieux célèbres pour voir et entendre ce spectacle annuel.

Étant donné que la cérémonie se termine après 108 grèves, il y a des moments où des foules de premiers visiteurs qui arrivent et participent peuvent la faire finir plus tôt que prévu. Essayez d'arriver à l'avance pour assister à cette fête de fin d'année!

La nuit, le temple peut servir des boissons comme le saké ou l'amazake tandis que les temples plus grands peuvent même servir de la nourriture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *