Catégories
Info du Japon

Encyclopédie japonaise: Kotatsu, Horigotatsu (chauffe-table, chauffe-table encastré) | MATCHA

Traduit par Charis Messier

Écrit par k_yamamuro

17.12.2015


Signet

Une explication des termes japonais pour les touristes. Cet article est sur l'histoire des appareils de chauffage largement utilisés au Japon: le kotatsu et le kotatsu englouti.

UNE kotatsu est un type de chauffage domestique. Il se compose d'une table basse, placée au-dessus d'un radiateur électrique et recouverte d'un futon (une couette ou une couverture épaisse) qui emprisonne la chaleur. Vous pouvez réchauffer le bas de votre corps en vous asseyant à la table et en vous relaxant sous la couverture. Un kotatsu englouti (hori-gotatsu) est un autre style du kotatsu, incorporant un plancher encastré dans lequel le radiateur est placé. Être capable de s'asseoir sur une chaise et de pendre ses pieds dans la chaleur en dessous est une expérience unique au kotatsu englouti.

Source: Taito Ryokan, Asakusa: Japon vintage des années 1950

Origine du Kotatsu

Dans le passé, les gens se réchauffaient dans un foyer creux (connu sous le nom d'irori en japonais. L'irori se réfère au carré qu'ils découperaient du sol et allumeraient un feu). Malheureusement, le foyer enfoncé n'a pas pu réchauffer tout le corps, et donc vers la fin du 14ème siècle, ils ont conçu un cadre en bois (appelé yagura) à placer sur les braises mourantes du feu, et ont placé une courtepointe sur le dessus de cela pour empêcher la chaleur de s'échapper. On pense que c'est à l'origine du kotatsu.

Source: IRORI Nihonbashi Hostel And Kitchen – La maison d'hôtes avec un Irori

Au 17ème siècle, le radiateur était rendu portable en plaçant le charbon de bois chaud dans de la faïence ou de la porcelaine. Ce radiateur domestique transportable était connu comme un anka (un type de chauffe-pieds ou de lit) et est le prédécesseur du kotatsu moderne.

Dans les années 1950, le kotatsu est passé à l'électricité comme source de chaleur, au lieu d'utiliser du charbon de bois et des briquettes. Le kotatsu électrique s'est rapidement répandu dans les foyers japonais.

Source: Profitez du Japon à l'ancienne à Gonpachi G-Zone Ginza

Changement de mode de vie et Kotatsu

Jusque dans les années 1980, chaque foyer avait un kotatsu électrique et passer sous la couette du kotatsu pour manger des mandarines est devenu une scène d'hiver habituelle. L'influence du style occidental sur le Japon moderne a rendu monnaie courante pour les ménages l'utilisation de tables basses élégantes et de kotatsu en dehors des mois d'hiver.

Les ménages sans kotatsu ont augmenté en nombre en raison de la diffusion d'autres types de radiateurs domestiques ces dernières années. Mais, les restaurants de style japonais et les izakaya ont souvent des sièges autour d'un kotatsu englouti, permettant à la majorité des Japonais de profiter de l'expérience du kotatsu là-bas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *