Catégories
Info du Japon

Éloignez les moustiques avec Katorisenko – les serpentins anti-moustiques du Japon | MATCHA

Traduit par Takuya Erik Watanabe

Écrit par ニ コ

31/08/2016


Signet

Quand on pense à l'été au Japon, beaucoup de choses me viennent à l'esprit, comme les feux d'artifice, les yukata et les carillons éoliens furin. Un autre symbole emblématique de cette saison est le katorisenko, ou serpentins anti-moustiques. La fumée qui s'en dégage est un symbole de la chaleur, de l'humidité et des souvenirs d'été.

Qu'est-ce qu'un Katorisenko?

Les étés au Japon sont humides et chauds, atteignant souvent plus de 30 degrés Celsius (86 ℉). Pendant cette saison, il y aura des moustiques partout. Vous aurez alors besoin d'un Katorisenko ou spirale anti-moustique.

Un katorisenko est un encens spécial utilisé pour éloigner les moustiques et est couramment utilisé dans tout le Japon. Il est fabriqué à partir de composants insecticides provenant de Tanacetum cinerariifolium (un type de chrysanthème). Le katorisenko typique est vert et en forme de spirale.

Comment utiliser Katorisenko

Lorsque vous utilisez un katorisenko, vous allumerez l'extrémité extérieure de la spirale. Une fois qu'il est allumé, éteignez le feu pour que la bobine brûle mais ne brûle pas activement – comme si vous brûliez un bâton d'encens.

À l'intérieur de la boîte de katorisenko en forme de spirale, vous trouverez généralement un Porte-encens en forme de Y inclus. Placez la pointe du support en forme de Y dans la coupe au centre du katorisenko, assurez-vous qu'il est stable et placez-le sur une soucoupe non inflammable. Une soucoupe en céramique ou en métal est nécessaire car les cendres chaudes tombent d'un katorisenko en feu.

Qu'est-ce qu'un Kayariki?

Kayaributa

Kayariki ou des porte-encens en bobine ont été fabriqués pour stabiliser le katorisenko, faciliter le traitement des cendres et améliorer l'apparence. Le plus célèbre est la céramique Kayaributa, un joli porte-bobine en forme de cochon.

Outre le kayaributa, il existe des motifs de kayariki avec un bâton de verre dans une tasse semi-circulaire, ou de lourds récipients en fer avec un couvercle avec des motifs coupés pour laisser sortir la fumée.

Qu'est-ce que Katorisenko sent?

Katorisenko sent le encens utilisé dans les temples japonais, mais ils ont une odeur plus forte en raison des composants insecticides. Lorsqu'il est utilisé à l'intérieur, il est généralement placé dans un coin de la pièce et la fumée est autorisée à dériver jusqu'à donc ça remplit la pièce.

Il commencera à devenir enfumé si vous l'utilisez à l'intérieur, alors assurez-vous d'avoir suffisamment d'air et de ventilation. Ces dernières années, le katorisenko aux parfums de rose, d'agrumes, de camomille et de lavande a été inventé et peut également être acheté dans les magasins.

Katorisenko sans feu?

Lorsque vous avez des bébés, des enfants ou des animaux domestiques, le feu du katorisenko est quelque chose qui vous inquiète probablement. Alors le katorisenko électrique a été inventé. Le liquide insecticide est réchauffé, évaporé par l'électricité et répandu. Il n'y a pas de fumée impliquée.

Il existe même des katorisenko que vous pouvez porter au poignet comme une montre, ce qui peut être utile lorsque vous êtes actif à l'extérieur. Il existe également des types debout et des types suspendus. Choisissez celui qui convient le mieux à votre situation.

Symbole de l'été

La forme en spirale verte, la fumée qui monte doucement et l'odeur suffisent à créer une scène estivale entière dans la tête des Japonais, avec le grand cri des cigales. C'est un symbole spécial pour les Japonais. Il est facile d'utiliser un insectifuge pour éloigner ces moustiques, mais si vous êtes au Japon en été, nous vous recommandons d'essayer un katorisenko. Vous aurez vraiment l'impression de l'été japonais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *