Catégories
Info du Japon

Artisanat traditionnel du Japon Place Aoyama: une grande exposition d'artisanat | MATCHA

Traduit par Hilary Keyes

Écrit par Mami Wakamatsu

Aoyama

21/07/2016


Signet

L'artisanat traditionnel est une partie négligée mais importante de la culture japonaise. Si vous souhaitez voir toutes les œuvres officiellement reconnues fabriquées au Japon, ne cherchez pas plus loin que la galerie et la boutique Japan Traditional Crafts Aoyama Square à Aoyama, Tokyo.

Peut-être l'une des parties les plus négligées mais importantes de la culture japonaise est artisanat traditionnel.

S'il va sans dire qu'ils ont une longue histoire et montrent les spécialités de leur région d'origine, la délicatesse et la complexité des différents designs et motifs de ces métiers sont fascinants. Et, comme ils possèdent des designs impeccables entrelacés de praticité, il y a certains articles que vous voudrez simplement mettre la main sur lorsque vous visiterez le Japon.

La différence entre l'artisanat traditionnel et l'artisanat

Incidemment, il y a une différence entre l'artisanat traditionnel et l'artisanat traditionnel. L'artisanat traditionnel est généralement celui «qui est encore fait à la main en utilisant des techniques et des technologies transmises de génération en génération».
Bien que cela puisse sembler une définition claire, il manque un point très important: seuls les articles qui ont été officiellement désignés par le ministère japonais de l'Économie, du Commerce et de l'Industrie peuvent être appelés artisanat traditionnel.

Pour être considérés comme de véritables "produits artisanaux traditionnels", les caractéristiques individuelles de l'artisanat, les matières premières et l'héritage de la technologie doivent répondre aux exigences strictes de la "loi relative à l'artisanat traditionnel". Des objets artisanaux qui ont non seulement un pedigree de longue date et de haute qualité, mais aussi un sceau d'approbation officiel au crédit seraient les souvenirs parfaits d'une visite au Japon.

En juin 2015, 222 produits artisanaux avaient été officiellement reconnus par le ministère de l'Économie, du Commerce et de l'Industrie.

Artisanat traditionnel – Comment le savoir?

À l'intérieur de la tasse se trouve le «tampon de certification de la tradition» officiel. Le contraste du rouge et du noir sur le fond or est saisissant.

Il serait préférable d’examiner de plus près comment faire la distinction entre l’artisanat traditionnel et l’artisanat ordinaire.

La toute première chose à vérifier est le "Timbre de certification de la tradition".

Les artisans traditionnels sont fiers de leurs œuvres artisanales et donc, afin de ne pas être trompé par des répliques lors de vos achats, cet autocollant est votre garantie que l'article que vous achetez est un artisanat traditionnel authentique.

Ce sceau n'est pas toujours apposé sur l'artisanat traditionnel (cela peut être impossible en raison du matériau de l'artisanat), mais lors de l'achat de tels articles, il est bon de garder cet autocollant à l'esprit.

Tous les objets artisanaux sous un même toit

Pour voir tous ces éléments à la fois, ne cherchez pas plus loin que Aoyama, Tokyo, où le Artisanat traditionnel du Japon Place Aoyama galeries et stands de magasin. Vous trouverez ici tous les différents objets artisanaux désignés sur un affichage rotatif de six mois, où ils peuvent être consultés ou achetés, et d'autres sur des expositions spéciales à durée limitée.

Si vous vous dirigez vers la place Aoyama, vous verrez de la poterie et de la céramique, des boiseries, des textiles, du bambou, des outils tranchants, des poupées, etc. – pratiquement toutes les variétés d'articles sont disponibles ici.

Le jour de notre visite, Kabuto ("casques") associés au festival du printemps japonais Tango-no-sekku,célébré chaque année le 5 mai,étaient exposés.

De la ville de Seto dans la préfecture d'Aichi sont venus ces «Seto Sometsukeyaki» finement décorés – ou céramiques bleu et blanc.

Ces gravures sur bois ou ukiyo-e bien connues montrent la vie des gens ordinaires de l'ère Edo, en particulier ceux qui vivent à Edo même (aujourd'hui Tokyo).

Sur la place de l'artisanat traditionnel japonais Aoyama, la limite supérieure des prix peut être assez élevée, mais il existe de nombreux produits de l'ordre de 1000 yens, ce qui en fait un excellent endroit pour rechercher des souvenirs authentiques. Cette boutique est également hors taxes, ce qui la rend très populaire auprès des visiteurs étrangers.

Ensuite, examinons de plus près certains des objets artisanaux traditionnels qui se sont avérés populaires auprès des visiteurs du Japon.

Parqueterie de Hakone

Venant de la ville de Hakone dans la préfecture de Kanagawa, une région montagneuse avec une abondante variété d'arbres, sont ces Hakone Yosegizaiku ou travaux de mosaïque en bois. Les motifs géométriques variés et les teintes naturelles du bois dans la parqueterie montrent vraiment l'harmonie visuelle créée par les différents types d'arbres utilisés.

Ils ont de petites boîtes, des étuis à accessoires, des accessoires et des objets plus charmants.

Ferronnerie Nanbu

Morioka, préfecture d'Iwate est le berceau de Nanbu tekki ou ferronnerie Nanbu. Nanbu tetsubin (* 1) et Nanbu tetsubin kyūsu (* 2) montrés sur la photo sont très célèbres. Leurs formes traditionnelles sont difficiles à se lasser et récemment, les versions colorées de la ferronnerie ont gagné en popularité.

* 1 Tetsubin: une bouilloire en fer, utilisée pour faire bouillir de l'eau.
* 2 Kyūsu: une petite bouilloire la plus couramment utilisée pour les cérémonies du thé; le thé et l'eau chaude sont mis à l'intérieur.

Feuille d'or de Kanazawa

L'or est considéré comme une couleur de bon augure dans la Grande Chine. Sur cette photo, vous pouvez voir "Kanazawahaku" de la ville de Kanazawa, préfecture d'Ishikawa, où plus de 90% des kinpaku (feuille d'or, * 3) les besoins sont satisfaits. L'atmosphère chic et les superbes designs de ces articles ainsi que l'éclat de l'or en font un artisanat typiquement japonais.

* 3 Kinpaku: travail à la feuille d'or.

Les souvenirs parfaits sont?

Parmi les nombreux produits disponibles, deux des meilleurs souvenirs sont peut-être les repose-baguettes et les signets.

Les deux sont petits et légers, ce qui les rend faciles à ranger et à transporter avec vous. Et, malgré leur taille, ils sont finement détaillés avec des dessins typiquement japonais. * La disponibilité des stocks dépend de la saison.

Réputée pour ses boutiques de grande marque et ses restaurants à la mode, Aoyama abrite également le musée Nezu. Si vous en avez l'occasion, pourquoi ne pas passer la journée à vous immerger dans l'artisanat traditionnel japonais et les goûts modernes à Aoyama?

Artisanat traditionnel du Japon Place Aoyama

Voir la carte et les détails

boutique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *